Drood, Dan Simmons

Durant son trajet de retour depuis la France (en compagnie de sa maîtresse présumée), Charles Dickens est victime d’un accident de train à Staplehurst. Alors qu’il porte secours aux victimes de la catastrophe, il rencontre un personnage sombre, vêtu d’une Cape et d’un haut-de-forme, les dents pointues se présentant comme « monsieur Drood ».
Cette histoire, il la relate à son ami et confident, Wilkie Collins, quelques jours plus tard et lui demande de l’aider à chercher ce Drood dans les bas fonds de Londres…
Continue la lecture

Le jeu du gamin

Je suis tombé là dessus; un jeu que j’avais conçu pour mon filleul!!

J’avais adapté un tutoriel en  provenance de l’excellent « Unity 3 blueprints« , les seul assets initiaux sont liés au son et la musique. Les cartes sont modélisées via Blender (simple mais un bon exercice sur le UV-MAPPING) et les textures via Gimp. j’ai aussi revu le code pour qu’il soit un peu plus souple et dynamique sur sa gestion des assets et la distribution aléatoire des cartes

Attention, vous ne pourrez le voir que depuis Windows ou OS-X , le web player de Unity n’étant disponible que sur ces plateformes.

Pour une raison qui m’échappe encore, l’intégration du Web Player dans WordPress pose des problèmes au niveau de la résolution. En attendant, il faut passer en plein écran (depuis le player) sans utiliser la petite icone …. Je pense que l’extension Unity Watchdog  n’est pas encore tout à fait au point !!

A Walk In The Dark, Viens mon petit chat…

Avec un tel nom, Je me serais attendu soit à un roman d’horreur soit à un énième remake de Alone In the dark…. et bien Non !!

« A walk in the dark » de Flying Turtle Software est un jeu de plateforme assez old school dans lequel vous jouez un chat essayant de retrouver sa maîtresse enlevée par un monstre. On passera sur l’originalité de ce scénario. Le jeu est essentiellement axé sur la précision et la durée des sauts; histoire d’épicer un peu la partie, le temps est chronométré et conditionne l’obtention de certains trophées. Les résulats sont  partagé en ligne et vous incitent sur surpasser

Je retiendrai la direction artistique; un noir et blanc sur fonds colorés, une maîtrise de la lumière ainsi qu’une ambiance musicale relaxante (pour un jeu qui ne l’est pas toujours).

A Walk in The Dark est un bon petit jeu qui fera le plaisir des chasseurs de trophées, pour les autres il vous amusera quelques heures avant que vous passiez au jeu suivant.

 

Le cauchemar d’Insmouth, HP Lovecraft

Et non, ce n’est pas un jeu vidéo !! je viens de terminer le Cauchemar d’Insmouth de HP Lovecraft. Pour l’anecdote, ce livre est disponible gratuitement en e-book.

Toujours occupé à rattraper mon retard en littérature classique « Geek », j’ai décidé de m’attaquer à HP Lovecraft. Ma précédente et unique expérience fût avec « L’appel de Cthulhu« ; Je n’ai pas dormis après avoir fermé le bouquin; c’était par une nuit d’été particulièrement chaude et je restais jusque l’aurore à la fenêtre épiant cette ombre sous le réverbère, elle m’observait fixement et jamais je ne  la vis cligner des yeux. Cette silhouette se déplaçait lentement, en traînant les pieds et laissant parfois échapper un son animal rauque …

 Revenons au « cauchemar d’Insmouth » que j’ai choisi comme premier livre par ce que d’après les Internautes, les références aux « Abominations d’Insmouth » reviennent constamment dans la littérature lovecraftienne. Dans cette nouvelle courte, le héros et narrateur se rend dans la mystérieuse ville d’Insmouth, mût par un curiosité malsaine et y découvre l’horreur. Il faut dire qu’il est inconscient notre héros, malgré le dégoût malsain qu’il éprouve en voyant les habitants de la ville et malgré que toute la population des villes environnantes lui déconseille de s’y rendre, Il décide quand même d’aller faire du tourisme à Insmouth ; Je pourrais vous en dire plus mais ça gâcherait vraiment tout. toujours occupé à rattraper mon retard dans les classiques de la littérature geek, j’ai décidé de m’attaquer à H.P. Lovecraft; ma précédente et unique expérience avec cet univers sombre fût avec « La trace de Cthulhu » et je n’avais pas dormis de la nuit, c’était par une nuit chaude de l’été 1994 et persuadé qu’une ombre aux déplacement lent en traînant des pieds m’observait … Jamais je ne l’ai vu cligner des yeux ….

Plutôt construit comme un récit d’investigation glissant progressivement vers l’horreur et l’épouvante Le cauchemar d’Insmouth se lit rapidement, plus vite à la fin qu’au début, d’ailleurs, tellement on est absorbé par l’intrigue.

Pour la suite, je vais m’attaquer maintenant à « L’appel de Cthulhu », mais avant j’ai une envie folle de K. Dick

 

Theory of fun for game design (Raph Koster), Lu en anglais

Theory of fun for game design n’est pas un ouvrage habituel sur le sujet de la conception de jeux.  Plutôt que de nous livrer une analyse détaillée traitant des mécaniques de jeux ou de comment passer d’une idée à un produit, il nous donne les clés permettant de critiquer son propre travail et s’intéresse aux fondements du jeu lui-même; le FUN

Continue la lecture

Tout à fait accessoire et donc rigoureusement inutile